mardi 10 janvier 2012

{S'organiser} Étape 1: Repenser son espace de travail

OK, ce n'est pas d'une grande originalité, mais c'est, à mon avis, le point de départ incontournable de notre voyage vers une meilleure organisation: difficile d'y voir clair dans sa tête et ses objectifs si son atelier/bureau/maison/ordinateur est en bazar, non?

Comme le souligne une reine de l'organisation Nathalie, artiste-peintre et créatrices d'accessoires en lin peint, qui propose également des cours de peinture: "Un métier de création artistique donne une impression de grande liberté mais nécessite une bonne organisation ! C’est vrai que c’est un peu paradoxal… En ce qui me concerne, j'emploie une organisation qui a été pensée et réfléchie dès le départ !"

Commençons donc par le rangement de l'atelier/bureau lui-même (le ménage de l'ordinateur est abordé dans cet article).

La semaine dernière je suis ainsi passée de "ça" (table perpendiculaire à la fenêtre, surjeteuse dans le fond, derrière l'étagère de gauche, bazar entassé sur le rebord de la fenêtre)...


à "ça": table déplacée dans le fond à gauche, surjeteuse ramenée dans un espace plus agréable, les autres machines n'ayant pas bougé. Cela me permet une meilleure circulation et une meilleure lumière. Dans l'opération, j'ai réussi à supprimer une grosse caisse de stockage en plastique. En revanche, je n'ai pas encore touché à l'armoire aux tissus (à droite), mais ça sera bientôt chose faite...


Je vous encourage à faire de même. En plus, c'est le moment de faire l'inventaire du stock et le bilan de l'année précédente, autrement dit le moment idéal pour... vider son atelier, bien le nettoyer et tout ranger, enfin (j'espère que vous avez remarqué la jolie allusion cinématographique!).

Créatrice d'articles de décoration en mailles sous la marque l'Atelier carré, Bénédicte a elle aussi mis à profit le passage à la nouvelle année pour "faire le ménage physique de l'atelier: j'ai rangé les pelotes qui étaient en vrac, j'en ai profité pour faire un état des stocks. J'ai aussi regardé le stock des articles en prévision des soldes. Désormais, j'ai décidé de ranger les ouvrages en cours dans des pochettes transparentes (récupération des sachets de pelotes!) avec des petits post-it verts, jaunes ou rouges suivant l'urgence de la commande !  Tout ce rangement me permet de me vider la tête pour faire place aux nouveautés, aux projets et aux idées qui bouillonnent déjà". 

Bien évidemment, l'idée n'est pas de ranger l'atelier  exactement comme il était avant, mais de tirer les leçons des semaines et des mois précédents pour:
- trier ou se débarrasser une bonne fois pour toutes des papiers et bricoles que l'on amasse "au cas où" et dont on ne se sert (quasiment) jamais, par exemple jeter ou donner les micro-chutes de tissu que l'on conserve précieusement et qui ne sont jamais assez grandes pour nos projets,
- décider du sort des invendus, des prototypes et/ou des fournitures qui traînent depuis trop longtemps: vous avez le choix entre les utiliser, les solder, les donner, les vendre en gros, les troquer... ce qui vous permettra de faire de la place physique mais aussi "psychologique" pour vos nouveautés
- réaménager l'espace de travail en fonction de tâches (coupe, couture, assemblage, emballage etc...) et la zone de stockage, en déplaçant les meubles (éventuellement en en achetant de nouveaux) mais aussi les divers outils, afin d'optimiser sa routine de travail.

Par exemple, mon matériel d'emballage (papier de soie, autocollants, cartes de visite, flyers...) était jusqu'à présent bien rangé dans une jolie boîte en métal, bien cachée dans l'étagère. Élégant, mais complètement inefficace en plein rush de Noël, quand j'ai eu le choix entre tout laisser en vrac sur le table de travail ou passer mon temps à sortir puis à rentrer mon matériel. Désormais, ce matériel a trouvé sa place dans une caisse en bois ouverte, à proximité de la table de travail, pour rester facilement accessible, sans toutefois "traîner".

Pour trouver de bonnes idées d'aménagement d'atelier, je vous suggère de faire un petit tour dans mon "board" spécial "craft-rooms" sur Pinterest...




Que vous disposiez d'une pièce entière, d'un pan de mur ou d'un simple placard dédié à votre activité créative, l'idée est de partir du volume effectif de cette activité (si c'est votre activité principale, oubliez tout de suite l'idée d'avoir un atelier au look épuré, sans rien qui dépasse), mais aussi des outils et des matériaux les plus fréquemment utilisés (ranger les bobines de fil par couleur, c'est joli, mais il serait plus efficace de placer les couleurs que vous employez le plus souvent près de la machine!).

Virginie, créatrice de bijoux colorés en liberty et pâte polymère Lili et le scarabée rOZ a tout compris: "Pour cette première étape, j'ai d'abord fait le vide, trié les choses qui ne servent à rien... Puis j'ai rangé, en mettant en place une nouvelle organisation. L'objectif: que chaque chose ait sa place et m'évite de la déplacer à chaque utilisation. J'ai ainsi un plan de travail réservé à la couture, sur lequel les machines trônent en permanence, mais qui comporte aussi un espace libre qui me sert à installer ma machine à pâte pour la polymère ou l'ordinateur portable suivant les moments. Je dispose d'une grande table haute, où je peux étaler mes perles et assembler mes bijoux et couper mes tissus. J'ai enfin des étagères, beaucoup d'étagères, pour y ranger toutes mes boîtes, mes bocaux transparents, où ont pris place mes perles, qui restent ainsi visibles (en plus ça fait une jolie déco), et mes tissus!"

Et chez Nathalie, notre reine de l'organisation, à quoi ressemble l'atelier? "Sur l’étagère, parfaitement rangées, on trouve les peintures tissus, acryliques, huile. Dans différents pots, les pinceaux adaptés puis une rangée de livres et ouvrages sur la peinture évidemment. Dans un coffret, tout le petit matériel nécessaire aux expositions : pince, ciseaux, ficelle, épingle… quel gain de temps ! L’atelier est rangé et accueillant, du 1er au dernier jour de l’année. On doit s’y sentir bien, mes élèves bien sûr mais moi aussi!"

Et chez vous, comment cela se passe-t-il: si vous avez entrepris de réaménager votre espace de travail, comment avez-vous (ou comptez-vous) procéder? N'hésitez pas à partager vos interrogations, vos "trucs" ou encore à publier une photo de votre atelier sur votre blog pour que nous puissions nous inspirer les uns des autres ;-)

15 commentaires:

  1. très très utile cet article, merci, c'est mon objectif des prochains jours, bien tout ranger pour mieux préparer la collection suivante. Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Je débute en loisirs créatifs et donc ce n'est pas mon métier, mais je pense que ce genre de conseils est valable pour tous !!

    RépondreSupprimer
  3. Disons que j'attendais tes articles avec impatience pour m'y mettre :D
    Grande théoricienne de l'organisation (je voue un culte à Getting things done, si, si, si), passer concrètement au rangement et à l'articulation des choses est une toute autre affaire ... honte à moi je sais :)))
    En tout cas merci Sandrine et je me régale toujours autant des photos de ton atelier ! Bizz, Chris

    RépondreSupprimer
  4. Aprés avoir lu ton article , je me suis dit allez hop faut vraiment que je me consacre à réorganiser mon petit coin travail car c'était vraiement le "bordel" . Qui dit bordel , dit forcément perte de place , perte de temps dans la recherche de son matos ... bref même si on se plait dans son désordre ,ca peut s'avérer etre un frein à notre compétitivité . Car faut toujours être trés réactif et rapide dans le milieu de la création . Je n'ai pas de pièce atelier à proprement parlé donc la tâche s'averait être plus rude . Je travaillais sur un coin de table , de canapé avec mes boites autour de moi ...
    Comment otpimiser un espace quand il est trés réduit ??? Ben finalement j'ai trouvé un meuble pratique divisé en plusieurs compartiments .
    Bête comme chou : un compartiment pour chaque domaine
    premier étage : imprimante , factures , compta , enveloppes , necessaires a emballage ( coin logistique )
    deuxième étage : matériel décoratif ( perles , rubans , fleurs ...)
    troisième étage : matériel de base ( fil alu , cuivre , avec accroches pour pinces ...)
    quatrième et cinquieme étage : stockage des créations ( avec présentoirs , boites pour ranger les créas ...)
    J'ai gagné en visibilité car je vois tout d'un seul coup d'oeil . J'ai gagné en place car j'éparpille plus mes boites a droite et à gauche . Je gagne en temps !
    Prochaine étape pour moi : ranger parmi mon materiel , trier , garder ou pas ...bref optimiser encore mieux mon espace travail !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Félicia pour ton témoignage, je suis ravie que mon article ait servi de déclencheur à ton réaménagement, qui montre que même sans disposer d'une pièce dédiée on peut améliorer efficacement l'organisation de son espace de travail ;-)

      Supprimer
  5. Un petit "truc" qui ravira les gourmandes: les boîtes (vides) de ferrero roches d'or sont très pratiques pour ranger le matériel: petites, transparentess, rigides, à couvercle et empilables. Pas besoin d'étiqueter, d'un seul coup d'oeil on voit ce qu'elles contiennent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement une bonne idée, pratique... allez hop, toutes à nos rochers ;-)

      Supprimer
  6. Coucou Sandrine
    Très sympa ton article, j'ai la chance d'avoir de très grands espaces de travail,pour mes divers ateliers et en fonction de mes besoins, je les ai bien équipé à moindre frais
    Bises du sud
    Nathalia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta visite Nathalia, n'hésite pas à partager tes bons plans ;-)

      Supprimer
  7. Ca y est, l'atelier est enfin organisé! Merci Sandrine pour tes chouettes articles!

    RépondreSupprimer
  8. j'ai une pièce qui me sert d'atelier, et j'avoue qu'il n'est pas facile de garder cette pièce en ordre, tout en étant au travail, avec des choses qui sèchent, en cours ... j'ai donc organisé cela en plusieurs pôles : une table avec ordi, imprimante, feuille A4, A3 ( j'ai transformé une commode de bb en rangement pour les feuilles, pile le bon format pour le A3 !) ... une grande étagère a matos peu utilisé, une pile de grosses caisses ikea transparentes pour ranger papier, tissu et comme je vois a travers je sais ce qu'il y a dedans d'un coup d’œil...un pan de mur qui me sert a accrocher mes réalisations et a voir l'effet fini, sur le mur..un coin de pièce ou j'entrepose les matériaux brut ( tonnes de journaux, bocaux, tubes en plastiques, genre de caverne d'ali baba !) puis une table en L pour y placer le matériel pour plier, couper le fil de fer, mes scotchs, outils, et une grande table recouverte de toile ciré sur lequel je ne fais que coller ..ensuite une autre table, celle ci a dessin...et comme j'ai beaucoup de feutres TRYA c’était compliqué de tous les sortir, puis de les ranger pour trouver la bonne teinte ..finalement j'ai opté pour une grande boite en bois plate, j'y ai mis tout mes feutres ..et d'un simple coup d’œil je vois la nuance que je cherche...parce qu'en grande malade(!) j'ai classé les feutres par nuances ! Et c'est drôlement plus facile du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je colle aussi beaucoup de choses au mur, avec du making tape, des trucs qui m'inspirent, des motifs sympas ( comme les motifs de Rose et vert par exemple, que j'imprime, colle au dessus de ma table a dessin...en attendant de m'en servir !) , les dessins de ma fille, des idées de pièces a réaliser, des photos, des petits mots ..ma source d'inspiration !

      Supprimer
  9. Moi je suis sous les toits donc des murs je n'en ai quasi pas mais l'espace est grand avec un super potentiel mais tout est dans un désordre a faire peur pour le moment meme si certaines choses ont leur place attribuée et donc ce qui a sa place y retourne le problème c'est le reste car je cumile les activités peinture et couture ... et ..etc

    RépondreSupprimer